EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse 26.01.2006


27 janvier: Journée de la mémoire de l'Holocauste

Berne, le 26.01.2006. Le 27 janvier a été déclaré "Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité" dans les établissements scolaires. Un colloque national s'est penché en décembre sur la façon d'aborder ce thème en classe, cherchant à dégager les approches pédagogiques et didactiques.


Dans le sillage d'une résolution des Ministres européens de l'éducation, les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique ont décidé il y a deux ans de dédier une journée à "la mémoire de l'Holocauste et la prévention des crimes contre l'humanité" dans les écoles suisses. La date qui a été retenue est le 27 janvier, en rappel de la libération du camp de concentration d'Auschwitz par l'Armée Rouge le 27 janvier 1945.

En lieu et place de manifestations nationales, des activités éducatives seront consacrées à ce thème dans les établissements scolaires. L'organisation et la conception de ces activités sont laissées à l'appréciation des écoles.

Colloque national: enseigner la mémoire

Traiter le thème de l'holocauste et des crimes contre l'humanité (génocides, racisme) dans le cadre de l'école est à la fois complexe et délicat. Pour les enseignantes et enseignants, il peut donc s'avérer extrêmement réconfortant de pouvoir recourir à du matériel d'enseignement déjà bien rodé et s'appuyer sur des réflexions didactiques dûment mûries. En préambule à la journée de la mémoire de l'Holocauste, le Secrétariat général de la CDIP a organisé à Berne, en décembre dernier, un colloque national d'information et de formation continue sur le thème Enseigner la mémoire - Das Erinnern lehren.

Mettant notamment en avant les projets scolaires et moyens didactiques qui ont déjà prouvé leur pertinence, ce colloque a aussi permis de discuter les approches pédagogiques conçues par plusieurs cantons et de présenter quelques offres de formation développées par des fondations privées. Les apports de ce colloque seront publiés en 2006 dans la série Etudes + rapports qu'édite la CDIP. Plus d'une centaine de personnes sont venues de toute la Suisse pour y participer, principalement des professeurs de haute école pédagogique et des spécialistes de la didactique des disciplines.

Citons quelques-uns des programmes présentés:

  • la "History Helpline" de la Haute école pédagogique bâloise, qui aide les enseignantes et enseignants à concevoir leurs cours d'histoire, notamment sur le thème de l'Holocauste (www.hpsabb.ch),
  • "Médias et TIC", un site web de la CIIP (directeurs romands de l'instruction publique) qui met différents outils didactiques à disposition sous la rubrique "27 janvier / Devoir de mémoire" (www.e-media.ch),
  • "I fascismi e la seconda guerra mondiale", un projet des enseignantes et enseignants d'histoire tessinois (www.atistoria.ch/ARCHIVIO/O_Fascismi_2GM.html).
    Le Serveur suisse de l'éducation (cf. lien 1) met à disposition une collection de liens vers les projets de cet ordre et vers les institutions actives dans ce domaine.

La Suisse dans la Task force internationale

Depuis décembre 2004, la Suisse est membre de la Task Force for International Cooperation on Holocaust Education, Remembrance and Research (ITF), où elle est représentée par le DFAE et la CDIP ainsi que par différents experts. Composé des délégations de 24 Etats, ce groupe de travail international a pour but de promouvoir la collaboration sur toutes les questions ayant trait à l'Holocauste dans l'éducation et la recherche. Il a notamment rédigé, à l'adresse des enseignantes et enseignants, des lignes directrices sur la manière d'aborder le thème de l'Holocauste (cf. lien 2).


Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP, tél. 031 309 51 11

 

Accès direct

Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11