EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse 27.04.2004


Situation de l'emploi dans l'enseignement en 2003/2004: confirmation des résultats des années précédentes

Berne, le 27.04.2004. Une enquête sur la situation de l'emploi dans l'enseignement au début de l'année scolaire 2003/2004, menée dans l'ensemble de la Suisse, ne révèle que peu de changements par rapport aux années précédentes: pas de difficultés à trouver des enseignantes et enseignants pour les degrés préscolaire et primaire, mais quelques problèmes persistants en ce qui concerne certains degrés, types d'écoles et disciplines. Globalement, les cantons estiment que la situation de l'emploi s'est détendue en comparaison des années précédentes. Le recrutement d'enseignantes et enseignants qualifiés continue de représenter un point fort des activités de la CDIP. Les directeurs et directrices cantonaux de l'instruction publique ont approuvé, le 25 mars dernier, un plan d'action assorti de mesures concrètes pour le niveau national de coordination.


Pour la troisième année consécutive (2003/2004), IDES, centre d'information et de documentation de la CDIP, a mené, auprès des cantons et de la Principauté du Liechtenstein, une enquête sur la situation de l'emploi dans l'enseignement (degré préscolaire au degré secondaire II). Les résultats des années précédentes ont été largement confirmés.

Principaux résultats de l'enquête sur la situation de l'emploi dans l'enseignement

Dans le cadre de l'enquête, on a recensé 72'127 postes à plein temps, dont 4400 étaient à repourvoir au début de l'année scolaire. Suivant le degré et le type d'école, cela représente 2 à12% des postes (résultat semblable à ceux des années précédentes).

La situation de l'emploi varie selon les régions, les degrés, les types d'école et les disciplines. En ce qui concerne les degrés préscolaire et primaire, le recrutement d'enseignantes et enseignants ne pose pas de problèmes. Comme les années précédentes, les cantons rencontrent des difficultés pour le degré secondaire I (exigences élémentaires), les classes spéciales et certaines disciplines (par exemple les sciences naturelles et les mathématiques aux degrés secondaires I et II). Selon les estimations des cantons, la situation en ce qui concerne le degré secondaire I (exigences élémentaires) et les classes spéciales s'est légèrement améliorée.

Plan d'action assorti de mesures concrètes pour le niveau national de coordination

Lors de leur assemblée plénière du 25 mars 2004, les directeurs et directrices cantonaux de l'instruction publique ont approuvé un plan d'action assorti de mesures concrètes pour le recrutement d'enseignantes et enseignants. Les mesures pour la coordination à l'échelon national présentées ci-après seront complétées par des mesures des départements cantonaux de l'instruction publique et des hautes écoles pédagogiques responsables de la formation des enseignantes et enseignants. Les cantons et les hautes écoles pédagogiques ont été invités à développer des plans d'action ad hoc.

Le plan d'action pour le niveau national de coordination comprend les

Recrutement de (futurs) enseignants et enseignantes

  • Pour la formation: Par des mesures adéquates (information, relations publiques), les étudiantes et étudiants sont encouragés à suivre une formation d'enseignante ou enseignant. Ces mesures sont coordonnées par la Conférence suisse des hautes écoles pédagogiques (cshep).
  • Pour les postes vacants: Une bourse nationale de l'emploi est proposée aux enseignantes et enseignants sur le Serveur suisse de l'éducation (www.educa.ch). Cette bourse ("educa.job"), qui existe depuis un certain temps déjà, est gérée et développée régulièrement par le Centre suisse des technologies de l'information dans l'enseignement (CTIE).

Formation dans les hautes écoles pédagogiques

  • La CDIP poursuit l'harmonisation des conditions-cadres de la formation des enseignantes et enseignants (conditions d'admission aux HEP, formation des enseignantes et enseignants des HEP, reconnaissance des titres étrangers).
  • Les possibilités de parvenir à la profession enseignante sont élargies: la cshep est chargée d'élaborer des cursus appropriés qui permettront d'accéder à la formation par des voies différenciées (entre autres par le biais de formations professionnelles).
  • L'évolution du nombre d'étudiantes et étudiants dans les hautes écoles pédagogiques ainsi que le parcours professionnel des diplômées et diplômés font l'objet d'un suivi.

Perspectives professionnelles des enseignantes et enseignants, mobilité professionnelle dans l'ensemble de la Suisse

  • Des qualifications complémentaires, qui viendront s'ajouter à la formation d'enseignante ou enseignant (par exemple direction d'un établissement scolaire, activité de conseil, responsabilité pour la formation interne), pourront être reconnues sur la base d'un règlement de la CDIP. Actuellement, une consultation se déroule à ce sujet dans les cantons.
  • Pour la première fois, les diplômes d'enseignement seront reconnus dans l'ensemble de la Suisse. Les filières d'études des hautes écoles pédagogiques sont reconnues par la CDIP.

Les mesures susmentionnées sont basées sur le rapport d'experts "Stratégie de recrutement des enseignantes et enseignants", élaboré sur mandat de la CDIP et publié en 2003 (Etudes + Rapports de la CDIP, 17 B). L'année dernière, la CDIP a mené, auprès des cantons, une consultation sur les mesures proposées dans le cadre du plan d'action.

En plus du développement d'une stratégie de recrutement, le point fort "Renforcement du statut professionnel des enseignantes et enseignants" du programme de travail de la CDIP comprend des activités et projets visant à promouvoir une formation initiale et continue des enseignantes et enseignants de haut niveau et à renforcer l'attractivité de la profession enseignante.

Autres résultats de l'assemblée plénière du 25 mars 2004

Participation à "PISA 2006"
Les directeurs et directrices de l'instruction publique ont décidé, le 25 mars 2004, que la Suisse participerait à l'enquête de l'OCDE "PISA 2006" (Programme for International Student Assessment) qui portera essentiellement sur les sciences naturelles. Rappelons que la Suisse a déjà pris part aux études "PISA 2000" et "PISA 2003".

Approbation de recommandations relatives aux ICT

Les technologies de l'information et de la communication (ICT) seront intégrées de façon encore plus systématique dans la formation initiale et continue des enseignantes et enseignants de l'école obligatoire et du degré secondaire II. Les directeurs et directrices de l'instruction publique ont approuvé, le 25 mars dernier, des recommandations ICT dont la conception générale est la suivante:

  • En plus de la transmission de connaissances destinées aux utilisateurs ("Teach how to use ICT"), la formation porte sur le recours accru à l'informatique dans le cadre de l'enseignement des disciplines ("Use ICT to teach"). Par conséquent, cette formation s'adresse à l'ensemble du corps enseignant.
  • La formation en ICT se déroule dans le cadre d'une pédagogie des médias globale; elle comprend également une réflexion critique sur l'usage des nouvelles technologies et des médias.


Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP, tél. +41 (0)31 309 51 11