EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Diplômes d'enseignement écoles de maturité

Exigences minimales concernant la formation disciplinaire théorique et pratique des enseignantes et enseignants des écoles de maturité

Les enseignantes et enseignants des écoles de maturité sont titulaires d'un diplôme qui leur permet généralement d'enseigner deux disciplines, plus rarement une seule. La CDIP peut, sur la base du règlement concernant la reconnaissance des diplômes d'enseignement pour les écoles de maturité, fixer des exigences minimales concernant leur formation disciplinaire théorique et pratique. Ces exigences doivent être remplies par les institutions de formation pour que les diplômes d'enseignement puissent être reconnus à l'échelon national

Ces exigences minimales formulent les principaux éléments de formation que doit inclure, pour telle ou telle branche, le cursus des futurs enseignantes et enseignants. Elles spécifient ainsi les champs dans lesquels ils doivent être formés pour pouvoir enseigner telle ou telle discipline dans les écoles de maturité. Le volume du cursus disciplinaire n'est pas réglementé de manière détaillée; seul le volume minimal requis pour la partie théorique et pour la partie pratique est indiqué.

Le Comité de la CDIP avait initialement prévu de fixer des exigences minimales concernant l'enseignement du sport, de la musique (Musique à l'école II) et des arts visuels, raison pour laquelle il avait adopté le 28 octobre 2010 des exigences minimales se rapportant au sport et à la musique. Le 16 juin 2011, l'Assemblée plénière de la CDIP a cependant suspendu le traitement du dossier à la suite d'une demande visant à annuler la compétence d'édicter de telles exigences minimales dans le règlement de reconnaissance.

En se fondant sur l'art. 13 de la loi sur l'encouragement du sport qui est entrée en vigueur dans l'intervalle, le Comité de la CDIP a décidé le 24 janvier 2013 de transmettre pour avis à l'Office fédéral du sport les exigences minimales concernant l'enseignement du sport. Une fois obtenue la réponse de cet office, le dossier sera à nouveau traité par la CDIP. De surcroît, le Comité a décidé de renoncer aux exigences minimales concernant la formation requise pour l'enseignement de la musique et des arts visuels.

Documentation

Contexte

Contact

Madeleine Salzmann, cheffe de l'Unité de coordination Hautes écoles
Courriel (secrétariat)
+41 (0)31 309 51 11